FESTIVAL GRAFFITI CARAIBES ET DU STREET ART (Juillet 2015)

FESTIVAL GRAFFITI CARAIBES ET DU STREET ART (Juillet 2015)

Pour sa 5ème édition , Le Festival  Graffiti Caraibes et du Street Art de Guadeloupe, prend son envol et s’inscrit dans 5 communes : Pointe à Pitre, Petit Bourg, Basse Terre, Le Moule & St Anne entre le 30 juin et le 12 juillet. 5ème édition : 5 lieux et offrira cette année au travers de sa thématique « STREET ART : L’EMANCIPATION » un champs d’expression inégalé.

logo FGC 2015.Le Festival du Graffiti Caraïbes et du Street Art est depuis 2009, le rendez-vous incontournable de tous les professionnels, amateurs et passionnés d’art de rue, aussi la 5ème édition du Festival du Graffiti Caraïbe et du Street Art, comme chaque année depuis sa création, donnera encore une fois aux artistes du Street art et au graffiti une place de choix dans le paysage artistique à la fois de la Guadeloupe et de la  Caraibe , avec comme a chaque fois un ou des artistes invités.

Bien plus qu’un évènement artistique : le Festival du Graffiti Caraïbes et du Street Art est un véritable laboratoire d’expression artistique, qui met en valeur, au fil de ses éditions, les artistes du Street art, mais aussi la ville, vaste terrain d’expression à ciel ouvert.

 du 30 juin au 12  juillet : Exposition ,  Master Class, Jam Collectif , Animations  et sélections au concours Hiphop – Spectacle  de danse Hip Hop final  Concours de Graffiti

Invité de cette édition  l’artiste KAZY

Kazy.K, illustrateur et graphiste indépendant, il fait parti du collectif 100 Pression. Utilisant ses références très 80’s, il ose le graffiti avec des formes différentes et des techniques poussées, en gravure comme en peinture.

Dans son monde, Kazy a ce qu’on appelle un imaginaire déjanté alliant un psychédélisme assumé à un esprit sombre. Cet imaginaire s’exprime dans ses personnages et animaux mystérieux qu’il remplit de symboles et d’idées abstraites.

L’artiste a pu participé aux quatre premières éditions de l’exposition itinérante et collective Glasnost Dead (il en est aujourd’hui à l’initiative) et ainsi réussir à rassembler le public autour de son univers.